David Torondel / Portfolio | Blog
19795
page,page-id-19795,page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,ajax_updown,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.2.3,vc_responsive
Cycle-de-l-eau_vdef

Illustration isométrique – étapes de réalisation

Le Conseil Départemental du Finistère m’a confié la réalisation d’une illustration en mode isométrique, qui devait représenter le « cycle de l’eau ». J’ai eu brief, détaillant les différentes étapes, quelques infos techniques, et à partir de tout ça j’ai réalisé un premier croquis de principe :croquis

 

Une fois le croquis validé, j’ai commencé la réalisation des éléments, dans Illustrator. Voici quelques images montrant l’avancée de la construction des éléments :

etape1

etape2

etape3

etape4

etape5

Et à l’arrivée, une première version complète :

v00

Ensuite il y a eu plusieurs aller-retours et plusieurs versions, pour arriver à trouver le juste équilibre entre « réalisme » du décor et agencement des éléments, tout en essayant de faciliter la compréhension du schéma global.

 

Voici ci-dessous les différentes versions successives :

le-petit-cycle-de-l-eau_v1

le-petit-cycle-de-l-eau_v2

le-petit-cycle-de-l-eau_v3

Et enfin la version finale :

Cycle-de-l-eau_vdef

Ci-dessous quelques zooms sur des éléments :

zoom1

zoom3

zoom2

Voilà, au final ça a été un travail agréable à faire, parce qu’il m’a permit d’apprendre au passage comment fonctionnait la captation et le traitement de l’eau potable, et de m’amuser à représenter des éléments « locaux » :)

Read More
terrase-fin

Construction d’une terrasse en bois – Etape 3

Suite et presque fin de l’avancée de la terrasse !
Après le plancher, je me suis occupé de réaliser un banc-abri bois, et également un banc-coffre pour les affaire de plage. Le tout avec les mêmes lames de terrasse.
banc-coffre

 

Et comme il restait pas mal de chute, j’ai embauché 2 apprentis volontaires pour réaliser une mini-cabane cachée dans le talus qui borde la terrasse.
cabane-01

cabane02

 

Au final, voici l’entrée :

cabane-entree

 

Et vu de l’intérieur :

cabane-interieur

 

Et voici ou en est la terrasse complète :

final-vig

 

Il reste à peaufiner le décor, ajouter des plantes, des lumières…

 

Read More
imagealaune

Degiheugi – Endless smile

Difficile de faire plus subjectif que les gouts musicaux, donc cet article n’aura pas la prétention d’essayer de vous faire aimer la musique dont je vais parler, mais juste de vous faire partager une découverte musicale. J’ai écouté pour la première fois un morceau de Degiheigi (prononcer « dé-ji-heu-ji ») par hasard, sur une vidéo de jonglage . Je suis allé voir son site internet, ai découvert tous ses albums et suis tombé sous le charme…

 

Degiheugi fait du trip-hop, j’aurais du mal à détailler en quoi sa musique me plait, mais je la trouve vraiment singulière. J’ai l’impression qu’il suffit de quelques secondes pour reconnaître un de ses morceaux… J’ai le sentiment que c’est toujours le fruit de longues heures d’écoute, de recherche, de samples, et que rien n’ai laissé au hasard, que le morceau a été « usiné » et peaufiné comme un artisan méticuleux l’aurait fait, ou comme un graphiste aurait soigné chaque détail de sa mise en page.

 

Degiheugi est d’ailleurs graphiste de profession, et ne vit pas (encore ?) de sa musique, ce qui est étonnant au vu de la qualité de ses productions.

 

Si j’en parle aujourd’hui c’est pour la sortie de son dernier album, « Endless smile ». J’ai reçu le vinyle il y a 3 jours, ayant participé à sa campagne de financement participatif. Celle-ci à été bouclée en 8 jours à peine, et a largement dépassé l’objectif initial ! Dans cette période ou les campagnes de ce type se multiplie, c’est un signe concret du nombre grandissant de personnes qui aiment et soutiennent sa musique.
Et c’est encore un très bel album, que j’écoute en boucle en travaillant !

Voici un teaser audio :

 

Les morceaux sont sur Youtube, celui que je préfère pour l’instant est celui-ci :

Et vous pouvez commander l’album ici :
https://endlesssmile.bandcamp.com

 

Au passage j’ai aussi découvert le très beau travail de « Dulk », qui a réalisé les illustrations de cet album.

album
Plus d’images de cet artiste ici : http://www.dulk.es

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur Degiheugi, vous pouvez aller voir :
Son site web – Sa page Soundcloud – Sa page Youtube – Sa page Facebook – Son compte Twitter
Une interview récente – Une autre interview – Un mixtape sur le site Cultiz – Un mixtape sur le site Hurluberlu

 

Un de ses morceaux les plus connus est « Le temps est bon », que vous pouvez écouter en partie dans le teaser ci-dessous.


Et ci-dessous quelques vidéos de morceaux précédents que j’aime plus particulièrement :


Read More
t08

Construction d’une terrasse en bois – Etape 2

Comme prévu j’ai attaqué la pose des lames de terrasse. Ci-dessous quelques photos des étapes de l’avancement. Il m’aura fallu une journée pour poser les 2/3, et ensuite 4h pour finir.

 

C’est certainement faisable en une journée, pour quelqu’un qui a l’habitude. Et un dos et des jambes de jeune homme.
J’ai du mal à voir comment il serait possible de travailler à 2, vu que tout est très progressif, mais en s’organisant bien, peut-être…

 

t01 t02 t03 t05

t07

Histoire que ces articles puissent servir à d’autres « bricoleurs du dimanche » qui vont se lancer à faire une terrasse, quelques « trucs » qui me semblent utiles :

 

– J’ai testé plusieurs types de vis, clairement les vis « spécial terrasse » sont vraiment avantageuses, comparés aux vis classiques. Elles permettent de se passer de faire un avant trou, et de fraiser, ce qui est un gros gain de temps. Par contre elles rentrent tellement facilement dans les lames qu’il faut vraiment y aller doucement à la fin, sinon on passe à travers. Ne pas hésiter à se faire la main sur des chutes avant de commencer…

 

– Sur les vidéos que j’avais trouvé sur le net, généralement ils coupent les lames avec une scie à main. J’ai testé, c’est long, parce que ca implique de poser la lame pour faire le repère, puis la poser sur l’établi pour couper, puis retourner la remettre en place. Dur pour le dos… Du coup j’ai opté pour une découpe à la scie sauteuse, qui à l’avantage de pouvoir se faire quasiment sur place, en décalant juste la lame de terrasse de quelques cm sur la lambourde, découpe puis remise en place. Gain de temps et de mouvements, mais la découpe est moins précise, ou alors ma scie sauteuse n’est pas assez performante… Quand il y a des noeuds par exemple, la découpe est un peu déviée, ce qui créé des raccords pas très beau. A priori l’idéal serait de couper les bouts de lames avec une scie circulaire et un guide de découpe, pour s’assurer de la perpendicularité, et du coup avoir de beaux raccords. Ci-dessous une photo de ce que donne un raccord réussi (à gauche) et un moins bien (à droite). Honnêtement ça ne choque pas beaucoup visuellement sur l’ensemble, mais si on veut être perfectionniste, ça vaut le coup de tester différentes méthodes de découpes.

 

t09

 

– Les plans que j’ai fait à l’échelle au début m’ont vraiment été utile, notamment pour le calcul du nombre de lames nécessaires. Travailler les plans à l’échelle m’a permit d’optimiser les découpes, le calage des lambourdes, de telle sorte à avoir un minimum de pertes de bois. J’ai pu calculer de telle sorte que les 3/4 de mes chutes vont pouvoir être réutilisées pour la réalisation des coffres et bancs.

 

– Avant de commencer, bien faire tout le tour de la zone, et anticiper tous les décrochés, irrégularités, etc. J’ai perdu presque 2 heures à cause du renfoncement de la porte que j’avais oublié, et pour lequel j’ai du improviser un raccord de lambourdes chevillées dans le béton…

t06

 

– Concernant l’espace entre les lames, j’ai utilisé à chaque fois des cales de 3mm, mais comme les lames ne sont pas toutes parfaitement rectilignes, c’est parfois un peu juste, idem le long des murs. A priori il aurait fallu plutôt partir sur 5 ou 6mm, voir un peu plus le long des murs.

 

L’ensemble aura couté 1200 euros environ en matériaux/outils. Nous avions fait faire des devis de réalisation complète, qui tournaient entre 3500 et 4000 euros. Donc une grosse économie quand même ! Mais je précise qu’au final le résultat est « correct », mais ça n’est pas du travail d’orfèvre. Largement suffisant pour nous, mais le travail d’un artisan aurait été largement plus soigné. Le but des ces articles n’est évidement pas de dire que les devis d’artisans ne sont pas justifiés, c’est exactement comme quand on fait travailler un graphiste, le temps passé et l’expérience ont un prix.

 

Ci-dessous un montage de la terrasse avant/après !

avant-apres

Prochaines étapes : réaliser le banc/abri bois, le banc coffre, puis la peinture des bordures, décoration et aménagement…

Read More
t2-d

Construction d’une terrasse en bois – Etape 1

Suite de l' »épopée » de la réalisation d’une terrasse en bois ! Première étape, la pose des dalles stabilisatrices sur la partie non bitumée, puis la pose des lambourdes sur l’ensemble.

t2-a

Au passage j’ai découpé la porte dans la palissade…

t2-b

Ensuite fixation des lambourdes, calées sur des cales plastiques, de diverses hauteurs, pour arriver à avoir un ensemble à niveau, et pour éviter que les lambourdes soient au contact du sol.

t2-c

Pour la pose des cales, j’ai eu de l’aide :

t2-d

C’est pratique, si au final tout n’est pas à niveau, je pourrais dire que c’est de sa faute… :)

Pour les lames de terrasse, j’ai abandonné l’idée d’utiliser de l’ipé, vraiment trop cher, et me suis rabattu sur sur du pin autoclave. Le bois a été livré hier, je m’occupe de la pose ce week-end !

t2-e

 

Read More
terrasse-isometrique

Construction d’une terrasse en bois – Etape 0

Ce blog est encore une fois resté en veille pendant un moment ! Plusieurs articles devraient arriver dans les prochaines semaines, sur divers sujets. Déjà, dans un premier temps, je vous propose d’inaugurer une nouvelle rubrique : le bricolage !

 

Que les choses soient bien claires, je ne suis pas spécialement bricoleur… mais comme nous avons acheté une maison il y a quelques mois avec quelques travaux à faire dedans, je m’y suis mis par la force des choses. J’avais envie de vous détailler la réalisation prochaine de notre terrasse. N’étant pas bricoleur spécialiste, pourquoi le partager ici ? Tout simplement parce que justement pour m’aider dans la réalisation j’ai beaucoup utilisé internet, notamment quelques sites persos, qui m’ont bien aidé. Donc je me dis que cela peut aider d’autres apprentis bricoleurs qui chercheront comme moi des conseils amateurs en ligne. Et si parmi les lecteurs de ce blog (s’il en reste, vu la fréquence de parution !) il y a des bricoleurs qui au passage peuvent me donner quelques conseils dans les commentaires, qu’ils n’hésitent pas !

 

Donc, la première étape a consisté à réfléchir comment faire… et a réaliser des plans. Voici déjà la terrasse de départ, en photo. Oui, je sais, elle est aussi bien rangée que mon bureau…

photos

 

Pour la réalisation, je vais me baser sur des vidéos trouvées en ligne, on trouve maintenant des « tutoriaux » pour quasiment tout, sur les chaines youtube des magasins de bricolage.
https://www.youtube.com/watch?v=W2iAj9S4BQw
et https://www.youtube.com/watch?v=bJOHw9G7kNM

 

Parmi les sites « persos » sur lesquels je suis allé piocher des infos, il y a celui-ci : http://baronsdesavoie.over-blog.com/article-terrasse-bois-pas-a-pas-72970383.html

 

Voici donc déjà le plan de base, avec les différentes couches de matériaux :
gifaplan

Et en tant que graphiste/illustrateur, je n’ai pas résisté à la tentation de simuler en isométrique la terrasse finale :)

etapes2

Le détail des étapes prévues :
0 – RAS, c’est la terrasse de base, avec une dalle béton qui recouvre une partie.
1 – Sur la partie restée en terre, pose de dalles stabilisatrices.
2 – Sur chaque dalle, pose de plots à vérin.
3 – Pose des lambourdes.
4 – Pose du plancher en bois. A priori nous allons partir sur de l’Ipé, mais cela dépendra de ce que je trouverais… Pour le choix je me suis aidé de cet article qui détaille bien les avantages et inconvénients des bois possibles.
5 – Réalisation de banc-coffres sur les côtés (pour ranger les affaires de plages), d’un banc/abri au fond, pour stocker du bois, et découpe d’une porte sur une des palissades, peinture des cloisons, finitions, etc.

 

Je n’en suis pas plus loin pour l’instant ! En premier je vais devoir lister tout le matériel nécessaire et aller sonder les enseignes de bricolage locales pour trouver les meilleurs prix…

 

Deux premières questions que je me pose, si vous avez des éléments de réponse, n’hésitez pas !
– La dalle en béton a une légère pente pour favoriser les écoulements d’eaux, c’est normal. Mais est-ce que mon plancher en bois devra lui aussi garder cette légère pente, ou alors c’est inutile du fait que les lames auront un léger écart pour que l’eau s’écoule au travers ?
– Est-il nécessaire de faire un traitement quelconque sur la dalle en béton, avant de poser la structure du bois, pour éviter l’apparition de champignons, mousse, etc. que je ne pourrais plus nettoyer ensuite ?

 

A bientôt pour la suite…

Read More
site10

Site version 10

Bonjour à tous !

Ce site en est maintenant à sa version 10 !

J’ai voulu remettre en avant mon portfolio, dans lequel j’ai rajouté pas mal de références. La partie blog repasse un peu au second plan, par manque de temps pour le mettre à jour aussi régulièrement que je le voudrais. Toujours basé sur WordPress, j’ai utilisé le thème Hazel. Merci aux auteurs de ce thème, Select, qui ont été très réactifs pour m’aider à corriger quelques bugs ou personnaliser certains points !

J’espère que cette nouvelle version vous plaira, n’hésitez pas à me donner votre avis, et me signaler tout bug que vous pouvez trouver !

Read More
clonksmea

Le retour des Clonks

« Clonk », c’est un projet perso que je traine depuis des années… En résumé, je m’étais amusé à imaginer des robots en perspective isométrique, et ai eu plusieurs projets dérivés autour de ces derniers, qui n’ont jamais aboutis, par manque de temps. Histoire qu’ils ne finissent pas aux oubliettes, je me suis dit que je pourrais au moins m’en servir pour illustrer des t-shirt et autres objets, donc j’ai ouvert 2 boutiques pour cela :

mock-spread

http://clonks.spreadshirt.fr/
Ici vous trouverez uniquement des t-shirts et mugs.

mock-soc

http://society6.com/clonks
Ici des t-shirts, mugs, coques pour iPhone, oreillers, posters, etc.

En toute transparence, je touche entre 10 et 20% du prix de vente de ces tshirts, mugs, et autres objets achetés.

Ci-dessous des images de ce que cela donne, et donc n’hésitez pas à faire tourner autour de vous ! Je testerai d’autres graphismes, sur d’autres thèmes, si jamais cela semble marcher un peu…

planche-clonk

Read More
faustmea

Faust

J’avais 20 ans, j’étais à peine un adulte. J’accompagnais une amie à un spectacle de théâtre de rue, une version modernisée de Faust. Cette amie venait de prendre un chaton, mais il lui posait problème, il faisait ses griffes sur le papier peint de son appartement. Je lui ai proposé de le prendre chez moi, je n’avais pas de papier peint, et de l’appeler Faust. A peine rentré chez moi il est parti se réfugier sous un meuble et ne voulait pas en sortir. J’avais un vieux matelas par terre en guise de canapé, je me suis allongé dessus, sur le ventre, et j’ai commencé à lire. Au bout de cinq minutes, j’ai senti un peu de chaleur sur mes fesses. Le chaton était sortit sans bruit de sous le meuble et était venu se rouler en boule sur mon arrière-train, et s’est endormi. Je n’ai pas bougé, l’ai traduit comme une manière de me dire qu’il acceptait de faire un bout de route avec moi.

J’ai 42 ans maintenant. Faust est parti hier. Il m’a accompagné pendant 22 années.

Pendant longtemps je me suis amusé à « cacher » des animations dans mes travaux professionnels. Ce qu’on appelle des « Easter eggs », en informatique. J’avais notamment réalisé des jeux en Flash pour le site d’une société que tout le monde connait, qui distribue du Gaz nationalement… Dans chacun de ses jeux, j’avais caché mon chat. Il suffisait de taper « Faust » sur son clavier pour qu’il apparaisse et traverse l’écran en courant derrière une souris. Vous pouvez tester ce que ça donne avec le jeu visible ici : http://site.torondel.net/html/animation/distributionpp.htm
cliquez n’importe ou pour commencer à jouer, puis tapez les lettres f, a, u, s et t sur votre clavier…

Il y avait pleins de jeux, donc j’ai fait pleins d’animations différentes. Quelques années après, cette société a fusionné avec une société spécialisée dans la distribution d’eau, le site n’a plus été en ligne. J’ai regroupé toutes ses animations cachées dans une seule animation intitulée « Faust et Hubert », qui est visible ici. Mais je peux l’avouer maintenant, je me suis bien amusé à être le seul ou quasiment à pouvoir faire apparaitre mon chat sur ce site !

Il était particulièrement « docile »… Un ami s’était amusé à le prendre en photo dans diverses situations… Vous pouvez voir le résultat ici : http://www.aubailly.net/faust/

Un jour, dans un appartement parisien du 9e, Faust a sauté par la fenêtre jusqu’au toit d’une sorte de hangar désaffecté en dessous. Mais ne pouvait plus remonter. Impossible de le récupérer, il miaulait sous la fenêtre. J’ai passé des heures au téléphone avec la mairie, le cadastre, pour essayer de trouver le propriétaire du hangar, en vain. Une voisine m’a conseillé d’aller voir un docteur qui avait un cabinet dont la salle d’attente avait une fenêtre donnant sur le toit du hangar. J’y suis allé, le docteur m’a laissé gentiment passer par sa fenêtre, et est parti en consultation. J’ai récupéré Faust après quelques minutes d’escalade, et une fois de retour à la fenêtre, celle-ci était fermée ! Des patients étaient arrivés et l’avait fermée. Je revois encore leur tête quand ils m’ont vu toquer au carreau, mon chat dans les bras. Ils m’ont ouvert sans trop comprendre, et nous avons traversé l’air de rien la salle d’attente et sommes sortis en les saluant dignement…

En vieillissant il est devenu un peu sénile. Et quasiment sourd. Il était même parfois franchement casse-pieds… Il réclamait de sortir quand il était à l’intérieur, de rentrer quand il était dehors. Il y a quelques semaines il est venu miauler à mes pieds dans le jardin, faisait quelques pas, se retournait pour me regarder, miaulait… Comme s’il m’invitait à le suivre, comme dans les séries télé, quand Rintintin, en chien surdoué qu’il est, indique à son maître le chemin pour découvrir la vérité, un trésor, un indice… Je l’ai donc suivi. Il m’a entraîné jusque derrière un talus en face de notre maison, que j’ai escaladé pour lui faire plaisir, en me disant qu’il devait vouloir me montrer une souris ou dans le genre… En fait non. Une fois derrière le talus, il s’est arrété, s’est tourné vers moi, m’a regardé bien en face et s’est accroupi pour faire ses besoins. Puis est reparti sans un regard pour moi, mission accomplie.

Il y aurait un paquet d’anecdotes à raconter à son sujet, mais je vais m’arréter là…
Ne croyez pas qu’il ai été un « chat de salon »… Il n’avait pas le poil soyeux, pas de toilettage… Il n’était pas nourri au Sheba… Je l’ai maudit plein de fois quand il me faisait tourner en bourrique en réclamant 12 fois par jour à manger, je l’ai insulté plus d’une fois quand il miaulait en boucle à 6 heures du matin pour rentrer ou sortir.

Il y a un mois il a fait une première attaque. Je l’ai retrouvé trempé, dehors, sur ce fameux talus. Il était devenu aveugle, n’avait quasiment plus de force. Le vétérinaire m’a expliqué que c’était la fin de la route, m’a laissé le choix entre le garder à la clinique vétérinaire pour un traitement de choc, sans grand espoir, ou alors le ramener chez nous avec un traitement légér, ou alors l’aider à partir tout de suite. J’ai choisi la 2e option, préférant qu’il passe ses derniers jours près de nous. Et au bout de quelques jours il a repris des forces, a retrouvé la vue, reprenait presque une vie « normale », sortait dehors la nuit, passait à nouveau ses journées sur mon bureau, à perdre ses poils. Il a ainsi été présent pour la naissance de mon 4e garçon, il aura vu naitre tous mes fils.

Hier une nouvelle attaque a été fatale, nous l’avons trouvé sans vie sur la route devant chez nous, au pied du talus.

J’avais juste envie de lui rendre un dernier hommage, et de lui dire au revoir.
Parce qu’il a vécu avec moi toutes les joies et les peines qui jalonnent une vie d’adulte.
Il a été là, présent mais discret, pendant que je me construisais.
Un vrai compagnon de route.

Read More

Johan Vinet

Johan Vinet est graphiste et illustrateur, comme moi. Je suivais avant son blogBD, J’ai découvert il y a peu son site/blog de graphiste et illustrateur. Ils ne sont malheureusement pas tellement rempli (mais je suis bien placé pour savoir qu’il est difficile de trouver le temps de s’occuper de ses sites), mais les travaux visibles sont vraiment de qualité, donc j’avais envie de vous conseiller d’aller voir ce qu’il fait ! Pour cela, cliquez sur l’image ci-dessous ou sur ce lien : grafxtory.

J’ai particulièrement apprécié sa vidéo décomposant la réalisation d’une illustration isométrique :

Illustration isométrique – making-of from VINET Johan on Vimeo.

 

 

 

Read More

Cherche développeur WordPress

Comme l’indique le titre, je suis à la recherche d’un développeur maîtrisant bien WordPress, le html5, et toutes ces sortes de barbareries… et qui aurait envie de se lancer dans un projet de création de thème WordPress. Comme beaucoup, j’utilise WordPress pour mon site, et pour d’autres projets persos. C’est un moteur que je trouve vraiment efficace, mais je suis souvent frustré par les thèmes que je trouve, qui sont bien souvent dans le même « moule ». J’aurais donc bien envie de me lancer dans la conception d’un thème original, un peu expérimental sur les bords, mais tout à fait fonctionnel. J’ai plus ou moins en tête déjà le principe de base, au moins dans les grandes lignes.

Sachant que le but n’est pas pour moi de trouver un développeur a qui je vais donner mes maquettes et lui dire de se débrouiller avec… Le but est de mettre en place une vraie collaboration et interaction, que le graphisme et la technique soient intimement mélés sans qu’aucun ne prenne le dessus sur l’autre.

Idéalement, j’aimerais aussi que la création de ce thème se fasse de manière « ouverte », bref de montrer le « work-in-progress ».

Reste à trouver un développeur pour travailler sur ce projet en binome. Donc si vous êtes intéressé, ou que vous connaissez quelqu’un qui pourrait l’être, n’hésitez pas à me contacter !

Read More

le train de 13h37 – Webmagazine sur la conception web

Je viens de découvrir une initiative très sympa, un magazine en ligne sur la conception web.

Le train de 13h37

Chaque mardi un nouveau numéro avec 2 articles sur des sujets liés à la conception web. Accessibilité, graphisme, responsive design, les couleurs, la méthodologie, etc. et des brèves.

L’interface est un tout petit peu déroutante au début, mais au bout de 2 minutes on comprends le principe.

Les articles sont bien écrits, complets, bref je vous recommande l’url !

Read More

BlogDuWebdesign

Dans la série des sites incontournables et utiles pour les webdesigner : le Blog du Webdesign

C’est un portail collaboratif, vous y trouverez des sélections de sites intéressants, des ressources… vraiment un très bon site, et je le dis en toute objectivité, ne connaissant pas les auteurs et ne faisant pas partie de l’équipe :)

C’est vraiment un des premiers sites sur lequel je vais quand je cherche de l’inspiration, ou quand je suis en mode « veille technologique ».

J’en profite au passage pour signaler que tous les liens que vous trouverez sur mon site sont mis en toute indépendance. Je reçois régulièrement des propositions d’échanges de lien, je refuse automatiquement par principe. Si le site en question me semble avoir un contenu intéressant, j’en parlerai ici, mais sans rien attendre en retour.

Read More

Version 9 !

Hé oui, encore une nouvelle version d’interface pour ce site ! Désolé pour tout ces revirements, mais j’ai toujours du mal à être satisfait en ce qui concerne mon site… Voici donc une nouvelle version, cette fois j’ai voulu simplifier au maximum l’ergonomie et adopter une interface très « blog ». Le principe est donc d’avoir une page d’accueil qui recense tous les articles, toutes catégories confondues. Ensuite vous pouvez filtrer via la navigation de gauche, et ne voir que le portfolio ou que le blog, et une fois dans une de ces 2 rubriques, vous pouvez encore filtrer par la navigation en haut de page.

J’ai utilisé à la base le thème « infinity » de ThemeTrust, que j’ai personnalisé. J’ai aussi ajouté des scripts pour avoir un effet parallaxe dans le fond de page. Je me suis basé sur les scripts disponibles ici : Parallax background with javascript.

Voilà, j’espère que cette version va durer un peu plus longtemps que la précédente ! N’hésitez pas à me donner votre avis ou me signaler les bugs que vous aurez constatés.

Read More